Interview Ferrid Kheder [FRA]


Interview de Ferrid KHEDER,

315665 164465020304411 758104199 n

 

Champion d’Europe Junior 1995 ,champion d'Europe par equipe 1996,

3eme aux championnats du Monde FISU 1998, Vainqueur du Tournoi de Paris 1999 et 2000,

Vainqueur de la Super World Cup d'Allemagne 2000 et 2003 ,3eme aux championnats d'Europe senior 2000 ,

3eme aux Championnats d'Afrique 2001 et 2002 ,7eme aux Jeux Olympiques 2000.

 

Peux-tu te présenter aux fans ?

J'ai commencé le Judo à l'âge de 4 ans à Carmaux ,une petite ville miniere du Tarn ,

j'ai fait du Judo de compétition jusqu'à l'âge de 29 ans .

J'ai intégré l'équipe de France en 1993 et de 2001 a 2004 j'ai combattu ensuite pour la Tunisie .

Suite à ma carriere de Judoka j'ai debuté d'autres activités comme

le JJB et le MMA et j'ai reussi a vivre de ces activités jusqu'à aujourd'hui.

Durant mon parcours,j'ai eu la chance de decouvrir le monde,

j'ai vécu sur 5 continents,et je suis actuellement professeur/entraineur

dans l'une des plus grandes academies de grappling au Monde: ATOS a Dan Diego,

Californien ou je m'occupe de la formation des jeunes mais aussi de la partie Judo

et préparation physique d'Andre Galvao,l'un des meilleurs grapplers au monde actuellement .

En parallèle de mes activités sportives, J'ai fait des etudes de Sports que j'ai debuté en France

et que j'ai poursuivi aux USA afin de pouvoir exercer mon travail d'entraineur de la meilleure des facons.

A ce jour, je suis 6ème Dan de Judo ,entraineur certifié aux USA et continue encore un peu à faire des compétitions .

Je participe à différents championnats de grappling et envisage de combattre en MMA tres prochainement au Japon.

A bientôt 40 ans, je pense toutefois me concentrer tres bientot à 100%  sur mon role de professeur/entraineur.


Qu’est ce qui t’as poussé à faire du judo et non un autre sport ?

Si tu aurais fait un autre sport, ça aurait été quoi ?

J'ai commencé le Judo sur un quiproquo. Je voulais faire de la boxe anglaise comme mon grand-père maternel,

l'homme avec lequel j'ai grandi aux cotés de ma mère et ma grand-mère.

Ma famille trouvait que c'etait un sport trop violent et m'ont dit de choisir autre chose...

J'ai donc demandé à faire comme Bruce Lee et porter un kimono et une ceinture .

Ma mère m'a alors repondu qu'il y avait un club de Judo à coté de chez nous...

Dès que j'ai entendu Judo,j'etais super excité,car j'avais compris "Jet d'eau"

et m'etais imagine des combats au dessus d'un Jet d'eau dont le perdant etait celui qui tombait à l'eau...

J'etais loin du compte,mais j'ai toutefois très vite adhéré à cette discipline et suis resté judoka jusqu'a aujourd'hui .


Etre judoka c’est bien, mais qu’est-ce que ça représente pour toi ?

Je pense que le Judo est une discipline très physique mais aussi trèq mentale et spirituelle,

Avec les années,et grâce au Judo,j'ai appris à apprendre et à écouter.

J'ai compris qu'il fallait essayer de voir ce que les autres ne voient pas et sentir ce que les autres ne sentent pas....

Pour reussir cela,il faut être souple mentalement et c'est ca le JU-DO.la voie de la souplesse....

J'ai beaucoup progressé après ma carrière sportive.la compétition nous limite beaucoup

car nous sommes tous focalisés sur la performance et nous oublions souvent l'essentiel....

Mais c est compréhensible car être Judoka et être compétiteur sont deux choses compatibles mais a la fois très distinctes ...

Le but d'un compétiteur est de vaincre son adversaire et gagner une médaille.

le but d'un Judoka c'est d'essayer de faire ce qui lui semble juste et efficace sans pour autant avoir le devoir de reussir,

le Judoka à toute sa vie pour evoluer.Il n'y a pas de finalité à la différence d'un competiteur qui à une écheance finale.

Donc en résumé, être Judoka c'est avoir un certain état d'esprit qui permet d'être conquérant

et de faire face aux differents obstacles rencontrés au cours de notre vie en choisissant toujours les meilleures solutions .

Ce que nous faisons sur les tatamis,n'est qu'une formation,une étape.le Judo c'est bien plus qu'une simple activite sportive.

Quel parcourt as-tu eu pour arriver à te démarquer en Equipe de France ?

En Equipe de France,je n'etais ni le plus doué,ni le meilleur au depart de ma carriere,

mais j'avais choisi de m'investir plus que les autres .

J'ai toujours fait plus que les autres.Quand les autres s'entrainait 8 fois,je m'entrainais 10 fois ,

quand les autres faisaient 20 randoris ,j'en faisais 40

Mais cet etat d'esprit je l'ai gardé et c'est pour ca que le jour ou j'ai eu des problemes durant mon parcours,

j'ai pu les affronter,car j'etais preparé à endurer des difficultés pour m'en sortir.

J'ai quitté la France il y a 10 ans,sans argent , sans parler anglais,sans visa

et j'ai reiussi à tout obtenir dans les règles grâce à ma détermination et ma volonté.

Je dois tout au Judo. Si aujourd'hui j'ai la vie dont je revais ,

c'est parce que le Judo m'a appris d' avancer en faisant face aux difficultés.

Des gens vont essayer de jouer un rôle pour plaire à certaines personnes et obtenir des avantages,

ce n'est pas ma facon de fonctionner.

Je reste qui je suis .Si les gens m'aiment c'est très bien et s'ils ne m'aiment pas,c'est très bien aussi.

Le principal c'est que je puisse continuer mon chemin et que les gens qui comptent dans ma vie :

mon epouse,ma famille ,mes amis soient heureux. Je ne cherche pas à avoir une vie différente.

Je vis déjà ce dont je revais.je voulais vivre en Californie depuis gamin,je voulais construire ma vie grâce au sport,

je voulais trouver une épouse simple et intelligente...Tous mes voeux se sont réalisés. Aujourd'hui,je vis heureux,...

Et c'est grâce au Judo , qui est à l'origine de tout mon parcours

et qui m'a forgé ce caractère qui me permet toujours de donner le maximum de moi meme pour faire plus que les autres!


C’était quoi tes ressentis avant chaque compétition ?

Au depart,j'etais juste content et excité...dès l'age de 5 ans je faisais des compétitions inter-clubs presque tous les weekends.

Puis en grandissant,j'ai connu le stress.En minimes,je pense que je me suis vraiment conditionné pour devenir competiteur.

j'ai alors fait de la sophrologie car je ne comprenais pas que mon corps ne reagisse plus de la meme facon

lors des compétitions que des entrainements.

J'ai compris donc très jeune,que quand nous perdions,nous ne perdions rien puisque nous n'avons encore rien gagné.

J'ai compris que chaque compétition était une compétition différente

et qu'il ne fallait pas se projeter dans l'avenir en pensant aux conséquences d'une defaite ou d'une victoire....

J'ai donc essayé à chaque fois que je faisais une compétition de faire abstraction des conséquences d'une défaite

ou d'une victoire sur mon parcours et j'essayais de faire du mieux que je pouvais..

Malheureusement,nous ne contrôlons pas tous les paramètres de notre parcours

et je pense n'avoir jamais atteint mon meilleur niveau.j'ai été très mal encadré lors de mes années en equipe de France

et j'ai été l'un des nombreux athlètes à gacher une grosse partie de notre poarcours sportif

à cause des incompétences du system.

mais je ne vais pas me plaindre,car c'est pour cette raison que je suis ou je suis et que je suis heureux ...

As-tu déjà eu des moments de démotivations à cause de blessure ?

Non.je n'ai jamais vraiment été blessé.J'ai fracturé ma colone vertebrale en 1999 (double fracture de fatigue) ,

mais je ne me suis pas fait operer.je me suis reposé et j'ai fait beaucoup de rééducation et j'ai continué mon parcours .

Je n'ai donc jamais vraiment été blessé et je n'ai pas non plus ete demotive.

Le jour ou je n'ai plus senti l'excitation d'être dans un Dojo,j'ai changé de sport !

Je fais les choses parce que j'aime les faire,je ne fais pas les choses juste pour les faire.

Quand je m'investis,je m'investis à 100%.Quand je ne peux plus être a 100% ,je change d'activités.

J'envisage déjà de me lancer dans le Surf et de partir vivre à Hawaii..

J'aime être motivé et interessé. Je n'aime pas la routine.ca me rend fou.j'explose!

Parles-nous de ton palmarès

J'ai un palmares très modeste.je me considere comme un bon Judoka,rien de plus.

Je suis toujours très admiratifs devant les prouesses des autres...je les trouve tellement plus fort que moi...

Je suis actuellement "fan" de nombreux Judokas en equipe de France. Alain Schmitt est toutefois celui que j'admire le plus.

Je l'ai connu il etait cadet lors d'un gala dans l'Est de la France.Il m'avait mis koka sur kata guruma en debut de combat

et m'avait dit ensuite qu'il voulait devenir champion et integrer un jour l'INSEP.

C'est ce qu'il a fait et sa médaille mondiale m'a procuré beaucoup de joie.

En plus d'être un superbe champion,c'est un garcon simple et intelligent.

Il est l'incarnation même de ce que je m'imagine d'un judoka.

Chez les filles, les francaises sont formidables. Quelle equipe. Je les trouve pour la plupart fortes,

simples et sympas mais mon coup de coeur est toutefois pour Amandine Buchard.Son histoire,son parcours est emouvant.

A chaque fois qu'elle monte sur un tatami,je veux qu'elle gagne.J'adore cette fille.

Sinon hormis 3 ou 4 poufs qui se la racontent ,

l'equipe de France feminine incarne l'image même de ce que je pensais du sport quand j'etais gamin...

ou la joie la bonne humeur se mèlent à la dureté de l'effort et à la performance.

Comment vois-tu le judo dans 50 ou même 100 ans ?

Si les dirigeants au niveau interantional continuent à se comporter ainsi.

Il n y aura presque plus de Judo. L'activité change trop. Le reglement devient ridicule.

Ce n est plus un arbitre qu'il y a sur le tatami,c'est un maton !

Il y a beaucoup trop de disciplines sportives ou l'on eprouve beaucoup plus de joie

et de palisir à pratiquer et ou les moyens financiers sont bien superieurs.

Aujourd'hui,le sport propose des activités beaucoup plus "fun" pour les gamins

et d'autres qui génèrent des millions pour les competiteurs.

Le Judo ne peut pas proposer ce genre de choses. Il y aura toujours quelques pratiquants

mais cette activité sera comme le Judo actuel aux USA,c'est à dire une petite activité.

J'espère me tromper,mais je ne le verrai pas de toute facon ou alors de très très loin ;0) .

Un ou des objectif(s) ou rêve(s) ?

Mon seul objectif est d'avoir des enfants,Je me sens prêt à avoir des gamins donc c'est la seule chose dont je rêve aujourd'hui

et qui me manque .J'ai déj) tout le reste.je suis béni,mais j'adore les enfants

et avoir les miens et essayer de les faconner à ma manière pour essayer d'en faire des gens biens

est une superbe mission qui pourrait être ma nouvelle et plus belle activité !

Cite-nous une ou plusieurs idole(s)…

Je n'ai pas d'idoles. Je suis admiratif de toutes les personnes qui font de belles actions durant leur vie.Ferrid1



Je suis admiratif devant les personnes, simples et gentilles et généreuses .

Tout le reste ne m'impressionne pas.

As-tu particulièrement un porte bonheur ?

Mon porte bonheur...C'est Dieu.

Depuis que j'ai compris qu'il existait et que j'ai la foi,ma vie s'est eclairée.

Je ne vis plus dans l'aubscurité comme ce fut le cas parfois dans le passé.

On voit souvent les champions écouter de la musique avant de combattre, faisais-tu pareil ?

Qu'ecoutes-tu ?Non je ne suis pas un fan de musique durant les compétitions.

Par contre j'écoute la musique en longueur de journée les autres jours.

Depuis que je vis aux USA,j'écoute un peu plus de chanson française,

mais j'écoute vraiment de tout. Selon mon humeur je change de style.

je passe de la Salsa au Rock, du Merengue au Metal, du Reggae au Rap,

de la Techno au Rai de la Bachata au Slam...

Pour finir, as-tu un mot à dire pour les fans ?

Je n'ai pas de fans mais je pense que si j'avais un message à passer a quelqu'un, à un ami,

je lui dirais de ne surtout pas oublier que le voyage est plus important que la destination.

Il faut savoir vivre l'instant présent , sans se soucier de la destination.

Parfois des situations,une présence,des mots, des phrases viennent à notre rencontre

et nous sensibilisent sur un aspect de la vie, voire meme sur le sens de notre vie.

Il faut donc vivre pleinement notre vie pour ne rien rater et ne pas trop penser à notre futur

car l'avenir nous réserve souvent des surprises,mieux vaut ne pas trop se projeter dans le futur,

mieux vaut vivre l'instant présent pleinement !

« le voyage est plus important que la destination »

L.L Fan de Judo -  2014 

Je remercie énormément Ferrid pour cette splendide interview,

et qui à bien pris le temps me répondre à toutes les questions "Merci !" 

 

Site : Le petit Journal du Judo Français

Site : FK JUDO 

Compte Twitter :
Petit Journal Judo (@ffja_net)

Page Facebook : Le petit Journal du Judo Français

 

 

4 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : mardi, 14 mars 2017



 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site