Interview Mélissa Heleine [FRA]

Interview de Mélissa Heleine 

Melissa heleine39

 

Peux-tu te présenter aux fans ?

Je m’appelle Mélissa Héleine, j’ai 20 ans, je mesure 1m73 et je combats dans la catégorie des -70kg..

Je viens de Bordeaux, et je suis montée depuis deux ans sur Paris pour faire du judo à plus haut niveau.

Je m’entraine à l’Institut du judo et à L’INSEP. J’étudie également à l’Ecole de Management Léonard de Vinci.
 

Qu’est ce qui t’as poussé à faire du judo et non un autre sport ?

Mon père ! Il m’a inscrit au judo à 5 ans. Et ça m’a plu, donc j’ai continué.

 

Si tu aurais fait un autre sport, c’est quoi ?

J’aurai bien voulu faire du volley ou de l’athlétisme. Mais bizarrement,

je ne suis pas très douée dans les autres sports !

J’ai fait de l’équitation pendant six ans, mais de manière ludique.

Je pense que ce qui me plairait vraiment, c’est persévérer dans le dessin, ou apprendre à jouer de la musique.

Je réserve  ça pour plus tard. Sourire

 

Etre judoka c’est bien, mais qu’est-ce que ça représente pour toi ?

Une très belle période ma vie.

 

Quels sont tes ressentis avant chaque compétition ?

Je suis partagée entre stress et excitation.

 

As-tu déjà eu des moments de démotivations à cause de blessure ?

Quelle étaient ces blessures ?

Je n’ai jamais été gravement blessé.

Je me suis cassée et déplacée la cote en demi-finale des championnats du monde junior,

mais j’ai réussi à gagner ma place de trois.

Du coup, avec cette médaille clôturant ma dernière saison junior, j’ai plutôt bien vécu ma convalescence !

 

Qu’est ce qui a fait que tu n’as pas arrêter le judo à cause de tes blessures ?

Vouloir gagner de nouveau.
 

Peux-tu nous dire, grâce à qui tu continues ce sport ?

Grace au soutien permanent de mes parents, de mes entraineurs successifs

et ma meilleure amie qui m’ont sans cesse poussé à avancer dans ce sport.

 

Comment vois-tu le judo dans 50 ou même 100 ans ? 

Avec environ 600 000 licenciés en France,

ce sport mérite d’être davantage médiatisé.

J’espère que ça sera le cas dans les années à venir.

Mais d’une manière générale, je pense que le judo a un bel avenir,

autant en France qu’à l’international.


 
Ton (ou tes) objectif(s) ou rêve(s) ?  

Je rêve de m’épanouir encore longtemps dans ce sport,

et récolter des médailles à l’international.
 

Cite-nous une ou plusieurs idole(s)… 

Les personnes qui m’inspirent le plus ne sont pas forcément dans le judo.

Usain Bolt, Mandela, Gandhi.

 

Pourquoi cette ou ces idole(s) ?

J’admire ces personnes synonymes de force, de talent, de courage, de dépassement de soi.

Quel que soit leur domaine, elles ont  marqué l’histoire.

 

As-tu particulièrement un porte bonheur ? 

Rien du tout ! Je ne suis pas du tout superstitieuse,

et je m’applique à ne pas le devenir, en changeant souvent mes habitudes.


 
On voit souvent les champions écouter de la musique avant de combattre,
 
fais-tu pareil ? Et qu’écoutes-tu ? 

Je ne peux pas me passer de musique.

J’écoute de tout, mais en compétition j’aime écouter des musiques rythmées.

« Watch Out For This » de Major Lazer en est un bon exemple !
 

Pour finir, as-tu un mot à dire pour les fans ? 


Merci d’aimer, de soutenir et de partager le judo. Sans passionnés, le sport n’existe pas.

Vous êtes l’âme du judo.

 

Merci beaucoup Mélissa Heleine pour cette interview après avoir offert ta veste Clin d'œil

 

L.L Fan de Judo - 2015

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : mardi, 14 mars 2017



 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site