Interview Morgane Brunet [FRA]

Interview de Morgane Brunet

33787imgp1938

Peux-tu te présenter aux fans ? 

Je suis Morgane Brunet, j'ai bientôt 25 ans, j'ai commencé le judo à 5 ans et je combats en -57 ou -63.
En parallèle du judo, je suis en train de terminer mon master 2 de droit social à La Sorbonne, un équilibre essentiel pour moi.


Qu’est ce qui t’as poussé à faire du judo/jujitsu et non un autre sport ?
Si tu avais fait un autre sport, c’est quoi ? 

J'accompagnais toujours ma grande sœur au judo, je regardais le cours et ça m'a donné envie de faire pareil.
Quand j'ai commencé j'ai tout de suite accroché. Ce que j'adorais c'était de battre les garçons

Si j'avais pas fait du judo j'aurais fait de la natation. A 10ans j'ai du faire un choix entre les 2 et ça a été le judo.


Son palmarès


Etre judoka c’est bien, mais qu’est-ce que ça représente pour toi ? 

Être judoka pour moi c'est avoir appris le travail, à me surpasser, à atteindre des objectifs.
C'est une véritable école de la vie qui te permets de tout affronter après et qui t'apprends de belles valeurs.


Quels sont tes ressentis avant chaque compétition ?

Avant les compétitions j'ai envie de faire des gros matchs, de faire ce que j'ai mis en place.
C'est plus de l'excitation que du stress.

 

As-tu déjà eu des moments de démotivations à cause de blessure ?
Quelle étaient ces blessures ?
 

Je n'ai jamais eu de grosses blessures qui m'ont fait douter.
C'est plus des contre-performances qui ont pu parfois me démotiver un peu.
Il faut se remettre en question. Mais quand on se relève et qu'on en sort plus fort, c'est ça qui est beau.


Qu’est ce qui a fait que tu n’as pas arrêter le judo/jujitsu  à cause de tes blessures ? 

Le judo c'est avant tout une passion, c'est ça qui fait continuer avant tout. Puis il y a aussi l'envie d'atteindre ses objectifs.


Peux-tu nous dire, grâce à qui tu continues ce sport ? 

C'est déjà parce que j'en ai envie. Après j'ai la chance d'être très bien entourée,
mon entraîneur Eric Despezelle est un soutient sans faille depuis 5 ans, tout comme ma coéquipière Clarisse Habricot.
Il y aussi ma famille et mes amis qui ont toujours été là pour moi pour partager les bons et les mauvais moments. C'est important.


Comment vois-tu le judo/jujitsu dans 50 ou même 100 ans ?

Oula, quand je vois comment le judo à évoluer en à peine 10ans...j'ai peur.
On veut rendre le judo plus compréhensible pour le grand public mais les règles évoluent tout les 6 mois...

 

Cite-nous une ou plusieurs idole(s)…? Pourquoi cette ou ces idole(s) ? 

Je n'ai pas vraiment d'idole mais j'admire des sportifs pour leur mental, leur engagement,
leur abnégation c'est le cas par exemple de Rafael Nadal, de Yannick Agnel ou de Ladji Doucoure.

En judo, j'admire beaucoup le judo de Zantaraia. C'est magnifique à voir!!


As-tu particulièrement un porte bonheur ? 

Oui mon porte bonheur est la bague de fiançailles de mon arrière grand mère qui m'a été transmis par ma mère.
C'était une battante, ma mère l'est aussi, ça représente beaucoup pour moi.

11209756 365487033655494 8677977133775370487 n

 

 

 


 

 

 

 

 

On voit souvent les champions écouter de la musique avant de combattre,
 fais-tu pareil ? Et qu’écoutes-tu ? 

Oui en compétition j'ai 2 musiques. Une calme pour les temps d'attente entre les combats.
Ca me permet de récupérer tranquillement. Et un morceau de rap pour me mettre dans mes combats,
dès que je l'écoute je suis dans ma bulle, je l'écoute en boucle, et c'est la même depuis 7ans... Une sorte de routine.

 


Pour finir, as-tu un mot à dire pour les fans ? 

Merci à ceux qui me suivent de plus ou moins prêt, ça fait toujours plaisir d'avoir du soutien.

Podium 57 kg grande

 

 

 

 

Merci beaucoup Morgane d'avoir répondu aux questions !

PS : Très heureux de t'avoir rencontré lors du gala au Havre ! 

2 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : mardi, 14 mars 2017



 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×