Interview Sébastien Marty

Interview de Sébastien Marty

Champion du monde de jujitsu

Marty 630x0

Peux-tu te présenter aux fans ?


Je m’appelle Sébastien Marty. Je pratique le Jujitsu depuis l’âge de 11 ans.

Cela fait déjà 10 ans que je suis en équipe de France. Au début de ma carrière,

je combattais auprès des -69kg et actuellement dans la catégorie des -77kg.

 

Qu’est ce qui t’as poussé à faire du judo/jujitsu et non un autre sport ?
 

Mon père et mon frère pratiquaient le Jujitsu lorsque j’étais petit. 

Les voir s’entrainer m’a donné l’envie de pratiquer cet art martial. 

Quelques années plus tard, J’ai voulu à travers cette discipline montrer

que j’étais capable d’exceller dans un domaine.

 

Si tu aurais fait un autre sport, c’est quoi ?

J’ai toujours dit que si je devais recommencer ma vie

et faire un sport ce serait soit du Football Américain, soit du Rugby.

Marty

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Etre judoka/jujitsuka c’est bien, mais qu’est-ce que ça représente pour toi ?

Être Judoka et Jujitsuka représente pour moi une personne qui :

~ respecte les autres, ses valeurs et prêt à aider autrui,

~ combattif, se relève et apprendre de ses échecs et croit en ses rêves.

 

Quels sont tes ressentis avant chaque compétition ?

J’ai un ressentis bien spécifique lorsque je pars sur les compétitions internationales.

Je suis excité de voyager et de combattre contre les étrangers. C’est pour moi une réelle source de motivation.

 

As-tu déjà eu des moments de démotivations à cause de blessure ? Quelle étaient ces blessures ?

J’ai eu dans ma carrière une blessure très importante, la rupture du ligament croisé antérieur.

Cette blessure était pour moi une descente aux enfers.

Très rapidement elle a été une source de motivation pour revenir beaucoup plus fort sur le tapis.

 

Qu’est ce qui a fait que tu n’as pas arrêter le judo/jujitsu ?

Je suis rêveur, passionné de ma discipline et j’ai un double objectif (athlète et enseignent).

Je souhaite lorsque j’arrêterai ma carrière de haut niveau devenir entraineur national.

 

Peux-tu nous dire, grâce à qui tu continues ce sport ?

Ma famille, mes proches ainsi que tous ceux qui me soutiennent

chaque jours et me donnent la force d’aller toujours plus loin.

 

Comment vois-tu le judo/jujitsu dans 50 ou même 100 ans ?

Je pense que le niveau du Jujitsu va énormément évoluer

et que cette discipline va connaitre une croissance importante.

Le Judo quant à lui va malheureusement perdre au fur et à mesure du temps des licenciés

car c’est une activité qui est trop restreinte réglementairement.

Je pense que les futurs combattants vont vouloir avoir une grande liberté d’expression dans le combat.

 

Ton (ou tes) objectif(s) ou rêve(s) ? 

Mon objectif est de redevenir champion du monde.

Je rêve d’obtenir un poste d’entraineur national et plus particulièrement à l’étranger,

de devenir un préparateur physique et mentale pour une équipe de haut niveau

(ex : Rugby, football, Sports de combat).

Marty s

 

 

 

 

 

 

 

 

Cite-nous une ou plusieurs idole(s)…

Dan Carter qui est pour moi le meilleur joueur au monde de Rugby.

 

As-tu particulièrement un porte bonheur ?

Je n’ai pas de porte-bonheur comme on l’entend mais j’ai quelque chose qui pour moi est important.

Lorsque j’étais plus jeune, je rêvais uniquement d’être champion du monde.

Je m’entrainais, dormais, rêvais et mangeais pour le devenir.

Un jour après mon entrainement, je rentre dans le bureau de mon professeur (José CERDENO EGIDO).

Je le regarde et je lui dis : « le jour où je deviens champion du monde, je te donnerai la médaille ».

Il me regarde, regarde le petit nounours qu’il a toujours eu avec lui dans son bureau et me dit :

 « le jour où tu le deviens, je te donne ce nounours ».

Puis en 2007, je deviens champion du monde. Je lui offre ma médaille lors d’une séance au club

et lui le lendemain m’offre ce petit nounours que j’ai toujours dans ma chambre aujourd’hui.

Pour moi ce nounours est quelque chose de symbolique, liant à jamais son entraineur et son élève.

Une personne qui n’a pas fait seulement de moi un champion mais une personne qui pouvait être soi-même,

capable d’avoir confiance en lui, d’exploiter son talent,

d’ouvrir son esprit, d’apprendre, de comprendre et de transmettre.

 

On voit souvent les champions écouter de la musique avant de combattre,

 fais-tu pareil ? Et qu’écoutes-tu ?

Sur le lieu de compétition, j’écoute de la musique pendant les temps de pause.

C’est-à-dire, en dehors des échauffements et avant les combats.

J’écoute des musiques rythmées et fun qui me permettent de m’évader.

Lorsque je pose mon MP3, j’ai besoin d’entrer dans mon monde afin d’arriver prêt pour mon combat.

 

Pour finir, as-tu un mot à dire pour les fans ?

La pratique du Judo et du Jujitsu m’a permis d’avoir l’audace d’être celui que j’ai envie d’être.

Soyez la personne que vous avez envie d’être.

 

Merci énormement pour cette interview très interressante et à bientôt ! 

 

Pour le suivre c'est par ici : Facebook 4 xxl  Twitter 4 xxl  Instagram 4 xxl

Si vous avez des questions, contactez le a cette adresse : sebmartyoff@gmail.com

L.L Fan de judo - 2015

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : mercredi, 11 novembre 2015



 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site